Hermit Notebook

Un aperçu de LaTeX

Rappel: tu peux faire défiler à gauche et à droite les longues formules ou blocs de code.

Introduction

Citation de Wikipedia à propos de LaTeX:

“LaTeX est un langage et un système de composition de documents créé par Leslie Lamport en 1983. Il s’agit d’une collection de macro-commandes destinées à faciliter l’utilisation du « processeur de texte » TeX de Donald Knuth.”

Les commandes LaTeX est devenues le standard de fait pour écrire des mathématiques. Il est aussi très utilisé dans le milieu universitaire pour la rédaction de documents scientifiques.

Ce qui suit est un aperçu du language pour la plupart des utilisations. Si tu vois une fonctionnalité importante que j’ai oubliée, dis le moi dans les commentaires 😉

Éditeurs LaTeX

  • emacs + aucTex
  • TexMaker, TexShop, etc.

Compilation

En ligne de commande:

  • compilation: $ latex fichier.tex \rightarrow fichier .dvix
  • afficher le fichier.dvi: `% xdvi fichier.dvi
  • Conversion format:
    • postcript: $ dvips fichier.dvi -o fichier.ps
    • pdf: $ ps2pdf fichier.ps fichier.pdf
    • html: $ latex2html fichier.tex

Forme générale

Commandes LaTeX: \commande{paramètre}[option]

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
\documentclass[a4paper 12pt]{article}  
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[french]{babel}

\title{<titre du document>}
\author{<Auteur1> \and <Auteur2> ...}
\date{[<texte date>]}

% voici un commentaire

\begin{document}
\maketitle
\tableofcontents

\begin{abstract}
<Résumé>
\end{abstract}

\section{<titre premier niveau>}
\section[<Texte court pour la TDM>]{<Titre dans le document>}
\subsection{<titre deuxième niveau>}
\subsubsection{<titre niveau 3>}
\paragraph{<texte mis en valeur>}
\subparagraph{<texte mis en valeur>}

\listoffigures %titrer les figures et tables avec \caption
\listoftables

\bibliographystyle{<style de bibliographie. exemple: alpha>}
\bibliography{<fichier.bib>}
\end{document}

classes courantes

  • book
  • article
  • report
  • letter
  • slides

Letter et slides se différencient sensiblement de book, article et report.

Mise en forme

Mise en forme de liste des auteurs

Exemple:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
\documentclass[11pt,english]{article}  
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage{babel}

\author{
LastName1, FirstName1\\
\texttt{first1.last1@xxxxx.com}
\and
LastName2, FirstName2\\
\texttt{first2.last2@xxxxx.com}
}
\title{Usage of the \texttt{\textbackslash author} command}

\begin{document}
\maketitle
\end{document}

Gras, italique, sougliné, couleur, alignement, etc.

Effet Commande signification Autre / Macro
Gras \textbf{…} text big font {\bf …}
Italique \textit{…} text italic {\it …}
Sougliné \underline{…} underline
Couleur Préambule: \usepackage{xcolor}
Corps de doc: \textcolor{color}{…}
Couleur de fond: \colorbox{color}{…}
{\color{color} …}
Encadré \fbox{…} framed box
Alignement
Retrait \begin{quotation}…\end{quotation} \begin{quote}…\end{quote} citation
Rotation de texte \rotatebox{angle}{…}

Commandes de mise en forme

  • \\: nouvelle ligne (en mode texte)
  • \-: césure (mots inconnus du dictionnaire LaTeX. ex: rou\-tin\-quo\-facte\-pique.

Les couleurs: module xcolor

  • Définir un objet couleur: l’une des commandes
1
2
3
4
5
6
7
8
\definecolor{macouleur}{rgb}{0.20,0.43,0.09} % vert moyen

\definecolor{macouleur}{RGB}{51,110,23} % vert moyen

\definecolor{macouleur}{HTML}{336E17} % vert moyen
%les lettres en majuscule dans le cas HTML

\colorlet{macouleur}{black}
  • Jouer sur les tons:
1
\textcolor{couleur1!<pourcentage_de_couleur>!couleur2}

couleur2 = blanc par défaut.

Exemple:

1
\textcolor{green!60!yellow}{exemple}

Les caractères spéciaux

Caractère Échappement Utilisation dans LaTeX
\ \verb<délimiteur>\<délimiteur> Introduit une commande LaTeX
~ \verb<délimiteur>\<délimiteur> Espace insécable
{ et } \{ et \} Délmiteurs de blocs
% \% Commentaire
$ \$ Mode math
& \& Délimiteur de colonne de tableau
# \# Définition de macro
^ \verb<délimiteur>^<délimiteur> Exposant
_ \_ Indice
< et > \textless et \textgreater ?

<delimiteur> est un caractère quelconque (sauf l’espace).

Le mode verbatim

Texte affiché sans formatage par LaTeX, avec la police typewriter (\tt).
\rightarrow Affichage de code \LaTeX par exemple.

  • mode en ligne: \verb<délimiteur> <Texte litéral> <délimiteur> ou \verb*<délimiteur> <Texte litéral> <délimiteur>.
    <délimiteur> est un caractère quelconque, sauf espace.
    \verb* affiche les espaces en mode visuel.
  • mode bloc (affichage): environnement verbatim: \begin{verbatim}...\end{verbatim}

NB:

  • \verb ne peut être passé en argument d’un paramètre de commande. Inutilisable donc avec \textit{} ou \textbf{} par exemple.
  • Les macro telles \it ou \bf permettent une certaine mise en forme de \verb. exemple: {\it \verb-\section{<exemple>}-}

structures tabulaires

Les listes

  • Listes plates: environnement itemize
1
2
3
4
5
\begin{itemize}
\item <elt>
\item <autre elt>
...
\end{itemize}
  • Listes ordonnées: environnement enumerate
    • Il faut déclarer: \usepackage{enumerate}
    • Styles de numéros: i, I, i) a, A, 1,1)
1
2
3
4
5
6
7
8
usepackage{enumerate}

...
\begin{enumerate}[style, ex: i]
\item <elt1>
\item <elt2>
...
\end{enumerate}
  • Liste dde descriptions: environnement description (ni puces ni numéros)
1
2
3
4
5
\begin{description}
\item <elt: description>
\item <elt: description>
...
\end{description}

Les tableaux

Pour fusionner des cellules, module multirow:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
\usepackage{multirow}

...

\begin{tabular}[c]{|l|l|l|l|}\hline
header1 & header2 & header3 & normal line\\\hline \hline
A & \multicolumn{2}{|c|}{B} & horizontal merge (columns)\\\hline
x & \multirow{2}*{y} & z & vertical merge (lines) \\\cline{1-1}\cline{3-4}
1 & & & integrated line \\\cline{1-2}\cline{4-4}
5 & 6 & \multirow{-2}*{7} & vertical merge negative (upward)\\\hline
\end{tabular}
entete1 entete2 entete3 ligne normale
A B fusion horizontale (colonnes)
x y z fusion verticale (lignes)
1 7 ligne intégrée
5 6 fusion verticale sens négatif (vers le haut)

Explications:

  • \begin{tabular}[c]: arguments l, c, r (alignement dans une ligne: left, center, right). Paramètre: lcr autant de lettre d’alignement que de colonnes – ligne de séparation verticale des colonnes.
  • \multicolumn{2}{|c|}{B}: paramètres de multicolumn: nbre de colonnes, alignement, texte
  • hline: horizontal line
  • cline: column line (<debut> - <fin>)
  • \multirow{-2}*{7}: on peut intéger une ligne située au-dessus ou au-dessous. * reprend toutes les options du tableau.

Les objets flottants, insertion d’objets

Les figures

1
2
3
4
5
6
\begin{figure}[!h]
\begin{center}
\includegraphics[\width=0.1\textwidth]{monImage.jpg}
\end{center}
\caption{Ma belle image}
\end{figure}
  • Les ancres peuvent être: h, t, b, p (here, top, bottom, page).
  • ! permet de forcer la position (quand c’est possible).

Les tables

1
2
3
4
5
6
\begin{table}[anchor]
\begin{tabular}
...
\end{tabular}
\caption[<légende TDF>]{<légende>}
\end{table}
  • Les ancres peuvent être: h, t, b, p (here, top, bottom, page).
  • ! permet de forcer la position (quand c’est possible).

Insertion d’images

1
2
3
4
5
\usepackage{graphicx}

...

\includegraphics[\width=<valeur dans [0,1]>\textwidth]{<nom_fichier>}

Les références

Les références internes

La TDM

Commande

1
\tableofcontent

Double compilation:

  1. première compilation: prise de connaissance de la structure (sections, subsections, etc.)
  2. deuxième compilation: génération de la TDM

Autres commandes

1
2
3
1.  \renewcommand{\tableofcontents}{Sommaire}
2. \setcounter{toc depth}{3}
3. \addcontentsline{toc}{section}{Glossaire}

Explications:

  1. change l’affichage (argument 2) de la commande (argument 1)
  2. change la profondeur de la TDM. toc: table of contents
  3. ajout de contenu supplémentaire à la TDM. arg1: toc=table of contents, arg2: apparaîtra comme une section, agr3: texte à afficher

La TDT

Commande

1
\listoftables

Ne pas oublier les \caption[]{} dans les environnements table (cf. \ref{sssec:figuresEtTableaux} )

La TDF

Commande

1
\listoffigures

Ne pas oublier les \caption[]{} dans les environnements figure (cf. \ref{sssec:figuresEtTableaux})

Les notes de bas de page

Commande

1
\footnote{<texte, en général une précision pour certains lecteurs>}

Les sauts internes

Deux commandes: ancre et appel. Deux compilations.

  1. \label{<clé unique>} juste au dessus de l’endroit auquel on veut faire référence (typiquement \section{})
  2. \ref{<clé unique>} à l’endroit où on fait référence à une autre partie de l’article.

Les références bibliographiques

\rightarrow Création d’un fichier de bibliography, extension .bib

Modèle:

1
2
3
4
5
6
7
@Inproceedings{<clé d'indexation unique>,
author={<auteur1> and <auteur2>...},
title={<Titre de l'article / chapitre>},
booktitle={<type de document / livre>},
pages={<numero_page_debut> - <numero_page_fin>},
year=2002
}

Astuce: Pour connaître les champs \rightarrow création d’un fichier .bib dans auctex ou bibTex, Menu “entry-types”

Commandes:

Insertion d’une citation:

1
\cite{<clé d'indexation>}

Génération de la liste:

1
2
\bibliographystyle{<style biblio. ex: alpha>}
\bibliography{<fichier.bib>}

Nécessite 4 compilations:

  1. création du lien avec un fichier de bibliography (externe): compilateur Latex
  2. préparation du fichier .bib: compilateur bibTex
  3. prise de connaissance de la structure: compilateur Latex
  4. génération du fichier : compilateur Latex

Quelques classes de bibliographie

Article:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
@Manual{art:CECS,
author = {Mauro Gaio},
title = {Conception et élaboration de contenus scientifiques},
year = {2011},
organization = {Université de Pau et des Pays de l'Addour (UPPA},
OPTkey = {},
OPTaddress = {},
OPTedition = {},
OPTmonth = {},
OPTnote = {},
OPTannote = {}
}

Book:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
@Book{book:latex,
author = {},
editor = {},
title = {},
publisher = {},
year = {},
OPTkey = {},
OPTvolume = {},
OPTnumber = {},
OPTseries = {},
OPTaddress = {},
OPTedition = {},
OPTmonth = {},
OPTnote = {},
OPTannote = {}
}

Web site:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
@Misc{web:mcclinews,
author = {},
title = {Découverte de beamer},
howpublished = {\url{http://mcclinews.free.fr/latex/introbeamer.php}},
OPTkey = {},
OPTmonth = {},
OPTyear = {},
OPTnote = {},
OPTannote = {}
}

Les hyperliens

lien href
ancres hyperlink et hypertarget
module hyperref

1
\hyperlink{<cible>}{<texte cliquable>}

Les annexes: appendix

La commande

1
\appendix

Indique à LaTeX qu’on commence les annexes.

Le mode symbolique (math)

Les environnements math

Mode inline Mode display
$...$ $$...$$
\begin{math}...\end{math} \[...\]
\begin{displaymath}...\end{displaymath}
\begin{equation}...\end{equation}

Les environnements math

NB:

  • \equation numérote les différentes entrées.
  • En mode inline, \displaystyle permet d’afficher la formule comme en mode display (pas de contraction de la formule).

Les symboles

Les opérateurs

Opérateurs analytiques:

×\times \times %\% \% ÷\div \div \cdot \cdot
\neq \neq \leq \leq \geq \geq \gg \gg
\ll \ll \approx \approx ±\pm \pm \sim \sim
\simeq \simeq \wedge \wedge \vee \vee ¬\neg \neg
\implies (amsmath) \implies \iff \iff \in \in \notin \notin
\exists \exists \nexists \nexists \forall \forall \bullet \bullet
\sum \sum \prod \prod \int \int lim\lim \lim

Opérateurs analytiques

Les ensembles

Notations et opérateurs sur les ensembles:

\varnothing \varnothing \emptyset \emptyset \infty \infty \complement \complement
\in \in \notin \notin \setminus \setminus \oplus \oplus
\ominus \ominus \otimes \otimes \bullet \bullet \cup \cup
\bigcup \bigcup \cap \cap \bigcap \bigcap \subset \subset
\supset \supset \subseteq \subseteq \supseteq \supseteq P(E)\mathcal{P}(E) \mathcal{P}(E)
N\mathbb{N}, Z\mathbb{Z} \mathbb{N} \bowtie \bowtie

Les ensembles

Notes:

  • La commande \mathbb{N} nécessite le module ams font: \usepackage{amsfont}
  • La commande \mathcal{P}(E) nécessite le module euler calligraphics: \usepackage{eucal}

Signes diacritiques (accents, parenthèses)

xˊ\acute{x} \acute{x} xˋ\grave{x} \grave{x} xˉ\bar{x} \bar{x} x\vec{x} \vec{x}
xyz\overrightarrow{xyz} \overrightarrow{xyz} xyz^\widehat{xyz} \widehat{xyz} x+...+x\overbrace{x+...+x} \overbrace{x+...+x} 1,...,n\underbrace{1,...,n} \underbrace{1,...,n}
ff^\prime f^\prime {xy}\displaystyle\left\{x \atop y\right\} \left\{x \atop y\right\} {xy\displaystyle\left\{x \atop y\right. \left\{x \atop y\right. argmaxk{1,  , K}\underset{k \in \{1,\ \dots\ ,\ K\}}{\operatorname{argmax}} \underset{k \in \{1,\ \dots , \ K\}}{\operatorname{argmax}}
X\Vert\overrightarrow{X}\Vert \Vert\overrightarrow{X}\Vert  x\vert\ x \vert \vert x \vert

Accents, parenthèses

Les fonctions

Notation, symboles et opérateurs sur les fonctions:

xy\frac{x}{y} \frac{x}{y} x(x+1)\sqrt{x(x+1)} \sqrt{x(x+1)} \to \to \mapsto \mapsto
\nearrow \nearrow \searrow \searrow \nwarrow \nwarrow \swarrow \swarrow
cos(x+y)\cos(x+y) \cos(x+y) sin(2α)\sin(2\alpha) \sin(2\alpha) log(n)\log(n) \log(n) ln(2x)\ln(2x) \ln(2x)

Les fonctions

Notes:

  • \nearrow: north east arrow
  • \searrow: south east arrow
  • \nwarrow: north west arrow
  • \swarrow: south west arrow

Les flèches

Les flèches:

\rightarrow \rightarrow \Rightarrow \Rightarrow \leftarrow \Leftarrow \leftrightarrow \leftrightarrow
\Leftrightarrow \Leftrightarrow \uparrow \uparrow \downarrow \downarrow \updownarrow \updownarrow
\Uparrow \Uparrow \Downarrow \Downarrow \Updownarrow \Updownarrow

Les flèches

Mise en forme

Espacements, texte brut, encadrement

Mise en forme élémentaire:

Espacements \!, \:, \;, \(space), \quad, \qqaud
texte brut \text{...}
\mbox{...}
encadrement \boxed{..} (inline)
\fbox{...}

Espacements, texte brut, encadrement

NB:

  • avec \mbox, il faut parfois encapsuler l’équation dans $$.
  • \text vs. \mbox: \text{...} utilisé dans un indice produit du texte en taille subscript (contrairement à mbox)

L’environnement array

Exemple 1

1
2
3
4
5
6
\[
\left( \begin{array}{ccc}
a & b & c \\
d & e & f \\
g & h & i \end{array} \right)
\]

Result:

(abcdefghi)\left( \begin{array}{ccc} a & b & c \\ d & e & f \\ g & h & i \end{array} \right)

Exemple 2

1
2
3
4
5
6
7
\[
\chi(\lambda) = \left| \begin{array}{ccc}
\lambda - a & -b & -c \\
-d & \lambda - e & -f \\
-g & -h & \lambda - i
\end{array} \right|.
\]

Result:

χ(λ)=λabcdλefghλi.\chi(\lambda) = \left| \begin{array}{ccc} \lambda - a & -b & -c \\ -d & \lambda - e & -f \\ -g & -h & \lambda - i \end{array} \right|.

L’environnement align

Note: Il est déconseillé d’utiliser l’environnement eqnarray

Exemple:

1
2
3
4
\begin{align*} 
2x - 5y &= 8 \\
3x + 9y &= -12
\end{align*}

2x5y=83x+9y=12\begin{array}{ll} 2x - 5y &= 8 \\ 3x + 9y &= -12 \end{array}

Note: L’étoile sert à ne pas afficher les numéros d’équation.

L’environnement theorem

En préambule, déclarer une commande:

1
\newtheorem{theorem}{Théorème}
  1. Premier paramètre: mot qui sera utilisé pour la commande.
  2. Deuxième paramètre: titre à afficher à la création de chaque environnement (avant le numéro)

Dans le corps du document:

1
2
3
4
\begin{theorem}
Let $f$ be a function whose derivative exists in every point, then $f$
is a continuous function.
\end{theorem}

Diapositives avec la classe beamer

Beamer est basé sur un environnement de page (frame) qui représente un «transparent», lequel peut être affiché en plusieurs étapes par une succession de couches (slides).

Nota: Beamer nomme frame ce que d’autres modules nomment slide et slide ce que les autres nomment overlay.

Particularités des documents diapo

  • 2 structures hiérarchiques
    • de tout le document (sommaire
    • par diapositive (titre + sous-titres)
  • Chaque diapo est comprise comme un paragraphe (\section)
  • La police par défaut est sans sérif (contrairement à la classe article)
  • Le package xcolor est intégré par défaut dans Beamer

Généralités

Forme générale

Sur le modèle:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
\documentclass[t,12pt]{beamer}

% Packages pour le français
\usepackage[utf8]{inputenc}
\usepackage[french]{babel}
\usepackage[T1]{fontenc}
\documentclass[t,12pt]{beamer}

% Packages pour le français
\usepackage[T1]{fontenc}
\usepackage[latin1]{inputenc}
\usepackage[frenchb]{babel}

% pour un pdf lisible à l'écran
% il y a d'autres choix possibles
\usepackage{pslatex}

% pour le style et couleurs
\usetheme{Boadilla}

% pour commencer d'emblée en plein écran
\hypersetup{pdfpagemode=FullScreen}

% Un logo
\logo{\includegraphics[height=0.5cm]{tuxwhite}}

% page de titre
\title{Titre de la présentation}
\subtitle{Sous-titre de la présentation}
\author{J. ARON}
\date{\oldstylenums{Mai 2007}}

\begin{document}

\frame{\titlepage}

% --------- Sommaire ---------
\section*{Sommaire} %facultatif
\begin{frame}[label=sommaire]
\tableofcontents[option, option, ...]
\end{frame}
% ----------------------------

\section{une section}
%la commande \thesection{} donne le numéro de la section courante,
%la commande \secname donne le nom de la section courante

\begin{frame}[label=pagesimple]
\frametitle{Modèle de page: normal}
\framesubtitle{sous-titre}
\bigskip %gros interligne
\pause[6]
%gèle l'affichage; recommencera à la couche 6
\end{frame}

\end{document}

Remarques:

  • \begin{frame}[label=pagesimple], l’option label=\<clé> a le même rôle que \label{<clé unique>}

Options de la classe beamer:

  • [10pt] : taille de la police : 10pt (ou smaller), 11pt (par défaut), 12pt (ou bigger)
    8pt, 9pt, 14pt, 17pt ou 20pt avec le package extsize.
  • [t] : alignement vertical, par défaut centré.[t] =top, [b] =(bottom), [c] (center, par défaut).
    Peut intervenir sur une seule parge dans le \begin{frame}[t].
  • [color=list of options] : passer des options à color (car chargé automatiquement par Beamer).
  • [xcolor\itempst] : passer des options à xcolor (car chargé automatiquement par Beamer),
    Si on utilise \textcolor{orange}{PStricks}, il faut utiliser [xcolor=pst] ou [xcolor\itempst] selon la version de xcolor ou rien du tout avec la dernière version de PStricks. En cas de problème, testez les différentes solutions !
  • [hyperref=list of options] : passer des options à hyperref ( chargé automatiquement par Beamer).
    Idem commande \hypersetup
  • [usepdftitle=false] : supprime l’information titre et auteur du fichier pdf : par défaut, les commandes \title et \author insère leur contenu dans la zone d’information du fichier pdf obtenu. Si ces commandes comprennent des fioritures (boîtes ou arguments), cela créera des problèmes, il vaut mieux supprimer l’insertion de leur contenu dans l’information du fichier.
  • [compress] : des en-têtes qui prennent moins de place.
  • [draft] : une compilation plus rapide en mode brouillon (les en-têtes, pieds de page et panneau latéral sont représentés par un simple rectangle grisé).
  • [trans] : Suppresion de tous les effets d’overlay ou recouvrement du texte (pour créer des transparents rapidement)
    Attention, ne semble pas apprécier l’environnement overprint.
    - [handout] : créer une version polycopiable rapidement. Même remarque pour l’environnement overprint.
    - [ucs] : pour utiliser l’Unicode.
    Charge le package ucs et transmet les bonnes options Unicode à hyperref.
    - [utf8] : la même chose que [ucs]+ et permet en outre d'encoder son texte en utf8 de manière équivalente à\usepackage[utf8]{inputenc}-[envcountsect]: numérotation des théorèmes par rapport à chaque section. -[notheorems]: n'utilise plus les blocs d'environnement prédéfinis. -[noamsthm]` : ne charge plus les packages amsthm et amsmath.

TDM: tableofcontents

Lorsqu’il y a trop de sections, penser à réaliser le sommaire en deux colonnes.

Les options:

  • \tableofcontents[currentsection] Section en cours en valeurs, les autres grisé léger.
  • \tableofcontents[currentsubsection] Sous-section courante mise en valeur, les autres grisées.
  • \tableofcontents[firstsection=xx] Section de départ de la numérotation (section précédentes négatives).
  • \tableofcontents[hideallsubsections] n’affiche plus les sous-sections.
  • \tableofcontents[hideothersubsections] affiche les sous-sections uniquement pour la section courante.
  • \tableofcontents[part=xx] sommaire de la partie numéro xx (au lieu la partie courante).
  • \tableofcontents[pausesections] provoque une commande \pause avant l’affichage de chaque section. Permet de présenter chaque section une à une.
  • \tableofcontents[pausesubsections] provoque une commande \pause avant l’affichage de chaque sous-section, mais pas avant les sections.
  • \tableofcontents[sections=xx] sommaire de la section numéro xx (titre section et sous-sections).
  • \tableofcontents[sections={xx-yy}] affiche uniquement le sommaire des section xx à yy.
  • \tableofcontents[sections={xx,yy}] affiche uniquement le sommaire des section xx et yy.
  • Certaines commandes ci dessus sont des raccourcis de:
    • \tableofcontents[sectionstyle=<visibilité sec. courante>/<vis. autres sec.>]
    • \tableofcontents[subsectionstyle=<vis. ss courante>/vis. autres ss/vis. ss non courantes]
    • exemple:
1
2
3
\begin{frame}{Plan : \thesection{} -  \secname}  
\tableofcontents[sectionstyle=hide/hide,subsectionstyle=show/shaded/hide ]
\end{frame}

Automatisation:
Si sommaire identique tout au long du diaporama, dans le préambule:

1
2
3
4
5
\AtBeginSection[]{  
\begin{frame}{Sommaire}
\small \tableofcontents[currentsection, hideothersubsections]
\end{frame}
}

Exemples:

1
2
3
4
\logo{\includegraphics[height=0.5cm]{tuxwhite}}  

\logo{\insertframenumber/\inserttotalframenumber}
%insère le numéro de pages sur le nombre total de pages

Insérer dans le corps de la page: commande \insertlogo.

Les modes verbatim

  • containsverbatim: \begin{frame}[containsverbatim]. Fonctionne encore, mais préférer l’option fragile.
  • fragile: \begin{frame}[fragile]

Exemple:

1
2
3
4
5
6
7
8
\begin{frame}[fragile]  
\frametitle{Titre diapo}
\framesubtitle{Sous-titre diapo}
Du verbatim :
\begin{verbatim}
...
\end{verbatim}
\end{frame}

Remarques:

  • On ne peut pas mettre de label avec ces options
  • avec l’options fragile, \end{frame} doit être seul sur sa ligne

Modes plain et frame breaks

Plain: Suppression des entêtes, pieds de page et barres de menu divers (full screen, plein écran)
Par exemple pour:

  • afficher une (très grande) image en plein écran
  • appliquer sur cette page un en-tête différent (dessin par exemple).

Cela n’interdit pas de rajouter un titre (\frametitle{}) à la page.

1
\begin{frame}[plain]

frame breaks: Contenu sur plusieurs page, même titre et numérotaion en chiffres romains.

1
2
3
4
5
\setbeamertemplate{frametitlecontinuation}{\insertcontinuationcount}  
%numéro chiffres arabes (chiffres romain: \insertcontinuationcountroman)
\begin{frame}[allowframebreaks=<taux de remplissage, ex: 0.70>]
%par défaut, <taux de remplissage=0.95>
%On ne peut pas indiquer de label

Les environnements block

Élément encadré, avec un titre (dans une barre). Par défaut, texte sur couleur de fond (dépend du thème choisi).

1
2
3
4
5
\begin{block}{<titre>}  
.
.
.
\end{block}

Les styles de blocks:

\setbeamertemplate{<hierarchy_level>}[<option1>][<option2>]

  • Standard: par défaut
  • arrondi: option \textcolor{red}{rounded}, sans shadow
  • arrondi et ombré: options {\color{red} rounded} et \textcolor{red}{shadow}
1
2
3
4
5
6
7
8
\setbeamertemplate{blocks}[default]  
\begin{block}{bloc standard}...\end{block}

\setbeamertemplate{blocks}[rounded][shadow=false]
\begin{block}{bloc arrondi sans ombrage}...\end{block}

\setbeamertemplate{blocks}[rounded][shadow=true]
\begin{block}{bloc arrondi et ombré}...\end{block}

**Les environnements block prédéfinis:**On peut citer:

\begin{alertblock}, \begin{exampleblock}, \begin{definition}

  • alertblock, exampleblock
  • definition, theorem, example, proof

Style de texte

Environnement de niveau block

  • Quotation:
  • Quote:
  • Semiverbatim: on peut mettre certaines commandes LaTeX
  • verse:

Exemple:

1
\begin{quotation}...\end{quotation}

Mise en valeur de texte

  • \structure{<texte en relief>}
  • \alert{<elt mis en valeur>}

Personnalisation du thème prédéfini (surcharge)

  1. Définition d’un objet beamerFont.

Exemple:

1
2
3
\setbeamercolor{monAlerte}{fg=blue}  
\setbeamerfont{monAlerte}{size=\huge}
\setbeamerfont{monAlerte}{shape=\itshape}
  1. affectation de l’objet créé à l’élément prédéfini
1
2
\setbeamercolor{alerted text}{use=monalerte, fg=monAlerte.fg}  
\setbeamerfont{alerted text}{parent=monAlerte}

NB: parent=monAlerte: la font hérite de toutes les définitions de monAlerte

Les thèmes

Commandes dans le préambule.
Les différents thèmes sont placés dans les sous-répertoires de \textbf{beamer/themes}.

  • thème de toute la présentation: \usetheme{<nom du thème>}. <nom du thème>: en général, des noms de ville (ex: warsaw)
  • couleur du thème: \usecolortheme[couleur]{structure}
    Exemple: L’une des commandes
1
2
3
\usecolortheme[RGB={115,90,110}]{structure}  
\usecolortheme[named=macouleur]{structure}
%objet couleur qu'on a défini
  • Police du thème: \usefonttheme{nom du theme de police}
  • paramétrage du thème par défaut. ex:
    • \useinnertheme[shadow]{rounded}: par défaut, thème arrondis et ombré
    • \useoutertheme{infolines}: par défaut, affiche la barre d’état
    • \useoutertheme[left ou right]{sidebar}: barre latéral (par défaut de \usetheme{Goettingen})
      Le panneau latéral est décrit dans le fichier beamerouterthemesidebar.sty
      - Dimensions: \setbeamersize{sidebar right width=2.5cm}
      - Couleur de fond: \setbeamercolor{sidebar right}{bg=couleur, fg=couleur}

Note: il est possible de modifier cette valeur dès la déclaration de classe: obsolète. Option possibles: blue, red, brown, blackandwhite.

Multi-colonne: environnement columns

Environnement columns encapsulant un environnement column pour chaque colonne.
Exemple d’un sommaire:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
\begin{frame}{Plan}  
\begin{columns}[t]
\begin{column}{5cm}
\tableofcontents[sections={1-4},currentsection, hideothersubsections]
\end{column}
\begin{column}{5cm}
\tableofcontents[sections={5-8},currentsection,hideothersubsections]
\end{column}
\end{columns}
\end{frame}

NB: Les bocs permettent de mieux voir les colonnes.

Les recouvrements

Permettent de faire afficher un contenu à la place d’un autre (recouvrir). Factorisation de contenu.

  • altenv:

\begin{altenv}<numero slides>{texte avant}{texte après}
{autre texte avant}{autre texte après}
Il permet d’insérer un texte avant et après le contenu de l’environnement, sur les couches indiquées.

1
2
3
4
\begin{altenv}<2,4,6,8>{\texttt{\textbf{***}}}%  
{\texttt{***}}{\texttt{~~~}}
\texttt{texte de l'environnement altenv}
\end{altenv}

-overprint: \begin{overprint}{largeur} permet de remplacer une partie du contenu de la page par un autre, la hauteur de la zone est ajustée à la plus grande hauteur nécessaire.

Exemple:

1
2
3
4
5
6
7
\begin{overprint}  
\onslide<1> ... texte
\onslide<2> ...{\color{red} texte coloré}
.
.
.
\end{overprint}

-overlayarea: \begin{overlayarea}{largeur}{hauteur}

Semblable à overprint, contenu dans une zone rectangulaire fixe.

1
2
3
4
5
6
7
8
\begin{overlayarea}{4cm}{3cm}  
texte commun
\only<1> {\color{black} <equation>}
\only<3-7> ...
.
.
.
\end{overlayarea}

Les listes

style de liste

  • Listes plates: itemize
1
2
3
4
\setbeamertemplate{itemize item}[<style>]  
\setbeamertemplate{itemize subitem}[<style>]
\setbeamertemplate{itemize subsubitem}[<style>]
%<style>: default, triangle, circle, square et ball
  • Listes ordonnées: enumerate
1
2
3
4
\setbeamertemplate{enumerate item}[<style>]  
\setbeamertemplate{enumerate subitem}[<style>]
\setbeamertemplate{enumerate subsubitem}[<style>]
%<style>: default, circle, square ou ball

Affichage différé

Modification locale d’un élément de la liste: dynamiser la présentation (apparition / disparition d’éléments de la liste, colorization, etc.)
Exemple:

1
2
3
4
5
\begin{itemize}  
\item<1-> l'élément de liste apparaîtra depuis la couche numéro 1.
\item<2-> \textbf<2>{l'élément de liste apparaîtra en gras sur la couche 2 puis normalement.}
\item<3-4> l'élément de liste apparaîtra depuis la couche numéro 2.
\end{itemize}

On peut automatiser le processus (LaTeX compte lui-même ce qui change):

\begin{itemize}[<+->]

Exemple:

1
2
3
4
5
6
\begin{itemize}[<+->]  
\item l'élément de liste apparaîtra depuis la couche numéro 1.
\item \textbf<.>{l'élément de liste apparaîtra en gras
sur la couche 2 puis normalement.}
\item l'élément de liste apparaîtra depuis la couche numéro 3.
\end{itemize}

Note: Ce type d’indication peut être appliqué à bon nombre de commandes de Beamer :

  • \only<2>{blabla} contenu que sur la couche 2.
  • \textbf<2>{blabla} en gras sur la couche 2 uniquement, normalement ensuite.
  • \color<2-4>[rgb]{1,0,0}{blabla} en rouge de la couche 2 à la couche 4, normalement ensuite.
  • \item<1->blabla apparaîtra depuis la couche numéro 1.
  • \item<2->blabla apparaîtra depuis la couche numéro 2.
  • \onslide<2->blabla apparaîtra de la couche numéro 2 jusqu’à la fin de la page.
  • \alert<3>{blabla} en style d’alerte sur la couche 3.
  • \onslide<2-3,5-7>blabla apparaîtra sur les couches 2,3,5,6,7

La navigation

La commande

1
\setbeamertemplate{navigation symbols}[vertical]

permet de mettre les icônes de navigation en position vertivale.

Les liens hypertextes peuvent être des boutons.

Exemple:

1
\hyperlink{<cible>}{\beamerbutton{<Button text>}}

Utile: ce lien go back prédéfini Acrobat

1
\Acrobatmenu{GoBack}{\beamerreturnbutton{retour}}

Le canevas

  • Couleur de fond:
1
\setbeamercolor{background canvas}{bg=couleur}
  • \textbf{Fond en dégradé:}
1
2
\setbeamertemplate{background canvas}[vertical shading]%  
[top=couleur1,bottom=couleur2]+

ou

1
2
\setbeamertemplate{background canvas}[vertical shading]%  
[top=couleur1,middle=couleur2,midpoint=valeur,bottom=couleur3]

Retour en monochrome:

1
2
\setbeamertemplate{background canvas}[default]  
\setbeamercolor{background canvas}{bg=couleur}
  • Image de fond:
1
2
\setbeamertemplate{background canvas}{  
\includegraphics[width=\paperwidth,height=\paperheight]{12286.jpg}}

Annexes

Notion de document

Un document désigne toute source d’information et de connaissance directement consultable par l’homme.

Caratéristiques d’un document

  • Structure logique / structure physique
    • Structure logique:
      • Hiérarchique: titres de \neq niveaux, paragraphe (au sens logique = regroupement d’idées).
        -Extraction de tout ou partie de la structure logique (contenu + position): sommaire, notices, etc.
        • Un sommaire trop hiérarchisé n’est pas lisible: simplifier la structure hiérachique (2 niveaux de titres).
      • Tabulaire: série d’informations du même type et dont le nombre est fixé.
        • lites: plate (tirets, puces) ou séquentielle (numérotée)
        • tableaux
      • Par références: structure permettant une lecture non séquentielle. Pointeur
        • références internes
        • références bibliographiques
        • hypermédia
    • Structure physique: projection de la structure logique sur un support (obtention d’un visuel)
  • Support de document (papier / électronique [tous les symboles sont codés en valeurs numériques])
  • Type de contenu:
    • Forme (texte, image statique / dynamique, son, vidéo, etc.)
    • État (statique / dynamique)
  • Cycle de vie (fin de cycle [poubelle], nouvelle version [correction, renouvellement], conception, élaboration, mise à jour?, publication, diffusion, archivage, etc.)

Quelques problématiques de la créaction de document

  • Création: rédacteur seul, à plusieurs, de manière synchrone / asynchrone, à distance, etc. (annotations, suivi des modification, écriture à plusieurs mains…)
  • Publication: équipe éditoriale, modérateur, validation, contraintes (feuilles de style, ligne éditoriale)
  • Usage pour les publications scientifiques
    • Forme: texte, formule, images, graphiques, schémas
    • État: statique.
  • \vdots

Contents

  1. 1. Introduction
    1. 1.1. Éditeurs LaTeX
    2. 1.2. Compilation
  2. 2. Forme générale
    1. 2.1. classes courantes
  3. 3. Mise en forme
    1. 3.1. Mise en forme de liste des auteurs
    2. 3.2. Gras, italique, sougliné, couleur, alignement, etc.
    3. 3.3. Les couleurs: module xcolor
    4. 3.4. Les caractères spéciaux
    5. 3.5. Le mode verbatim
    6. 3.6. structures tabulaires
      1. 3.6.1. Les listes
      2. 3.6.2. Les tableaux
    7. 3.7. Les objets flottants, insertion d’objets
      1. 3.7.1. Les figures
      2. 3.7.2. Les tables
      3. 3.7.3. Insertion d’images
  4. 4. Les références
    1. 4.1. Les références internes
      1. 4.1.1. La TDM
      2. 4.1.2. La TDT
      3. 4.1.3. La TDF
      4. 4.1.4. Les notes de bas de page
      5. 4.1.5. Les sauts internes
    2. 4.2. Les références bibliographiques
      1. 4.2.1. Quelques classes de bibliographie
    3. 4.3. Les hyperliens
  5. 5. Les annexes: appendix
  6. 6. Le mode symbolique (math)
    1. 6.1. Les environnements math
    2. 6.2. Les symboles
      1. 6.2.1. Les opérateurs
      2. 6.2.2. Les ensembles
      3. 6.2.3. Signes diacritiques (accents, parenthèses)
      4. 6.2.4. Les fonctions
      5. 6.2.5. Les flèches
    3. 6.3. Mise en forme
      1. 6.3.1. Espacements, texte brut, encadrement
      2. 6.3.2. L’environnement array
      3. 6.3.3. L’environnement align
      4. 6.3.4. L’environnement theorem
  7. 7. Diapositives avec la classe beamer
    1. 7.1. Particularités des documents diapo
    2. 7.2. Généralités
      1. 7.2.1. Forme générale
      2. 7.2.2. TDM: tableofcontents
      3. 7.2.3. Le logo
      4. 7.2.4. Les modes verbatim
      5. 7.2.5. Modes plain et frame breaks
      6. 7.2.6. Les environnements block
    3. 7.3. Style de texte
      1. 7.3.1. Environnement de niveau block
      2. 7.3.2. Mise en valeur de texte
      3. 7.3.3. Personnalisation du thème prédéfini (surcharge)
      4. 7.3.4. Les thèmes
    4. 7.4. Multi-colonne: environnement columns
    5. 7.5. Les recouvrements
    6. 7.6. Les listes
      1. 7.6.1. style de liste
      2. 7.6.2. Affichage différé
    7. 7.7. La navigation
    8. 7.8. Le canevas
  8. 8. Annexes
    1. 8.1. Notion de document
    2. 8.2. Caratéristiques d’un document
    3. 8.3. Quelques problématiques de la créaction de document